Une licence unique et diverse

La licence Humanités est pluridisciplinaire par nature ; c’est ce qui fait son originalité, son attractivité et sa qualité ! La complémentarité des disciplines, qui permet d’aborder une même question sous différents angles intellectuels et méthodologiques, est en elle-même formatrice. Alliée aux dispositifs mis en place par l’université pour apporter aux étudiants les meilleures chances de réussite, elle construit une formation intellectuelle riche et solide.

Culture générale et compétences transversales

1. Une double culture, générale et spécifique

La force de la licence Humanités est de donner à l’étudiant une double culture :
  • la maîtrise d’un champ disciplinaire spécifique, grâce aux cours fondamentaux des deux premières années et au renforcement disciplinaire de la troisième année, qui permet à l’étudiant, une fois la licence obtenue, de s’orienter naturellement vers un master correspondant à la dominante choisie en troisième année de licence, ou vers d’autres formations au niveau master (Poursuites d’études) ;
  • une solide culture générale, grâce à la pluridisciplinarité des enseignements, que l’étudiant pourra valoriser dans de nombreuses poursuites d’études (concours, formations universitaires sélectives, stages) (Poursuites d’études) et débouchés professionnels (Débouchés professionnels).
À cela s’ajoute la maîtrise réelle d’une langue vivante, puisque les étudiants de la licence Humanités ne suivent pas 1h30 ou 2h de langue pour non-spécialistes, comme dans la plupart des licences de lettres et sciences humaines, mais des enseignements en langue renforcés (4h à 6h, en fonction des langues), dans des cours communs avec les étudiants de la filière LLCE (Langues, littératures et civilisations étrangères).

2. L’acquisition de compétences

L’acquisition d’une culture générale appuyée sur un savoir historique solide doit permettre au candidat de maîtriser parfaitement l’analyse et la rédaction de documents, développées notamment via les exercices du commentaire de texte, de la dissertation et de l’exposé. Cette maîtrise constituera la compétence primordiale du détenteur de cette licence, dont les enseignements visent avant tout à développer l’aptitude à la réflexion, à l’argumentation et à la synthèse.

Les divers apprentissages linguistiques (langues française, étrangère et ancienne) et la pratique régulière de la traduction renforceront les capacités d’analyse, d’expression et d’adaptation, à l’écrit comme à l’oral. Le passage d’une langue à une autre implique en effet la confrontation à des cultures et des systèmes de pensée différents, ainsi qu’une grande rigueur dans la restitution des idées. L’étudiant aura en outre un accès direct à des sources documentaires en langues vivantes et anciennes.

Cette formation intellectuelle élargie, alliée à sa connaissance de l’histoire contemporaine et des institutions européennes, lui permettra de trouver sa place dans divers milieux professionnels européens et internationaux.

Orientation et professionnalisation

Afin d’aider les étudiants à élaborer et affiner leur projet d’étude et leur orientation, la licence Humanités intègre plusieurs modules d’orientation et de pré-professionnalisation.

Au semestre 1, un cours intitulé « Les humanités au présent » retrace l’histoire des humanités et leurs enjeux dans le monde d’aujourd’hui. Il propose aussi un atelier de « candidature spécifique » pour les aider à valoriser leur profil d’étudiant en Humanités, ainsi qu’une série de conférences présentant les principaux champs professionnels dans lesquels leurs compétences sont reconnues et appréciées.

Aux semestres 2 et 3, les étudiants bénéficient d’une formation en informatique (« Machines et logiciels », « Web et travail collaboratif »), en vue de l’obtention du certificat Informatique et Internet (C2I).

Au semestre 4, des cours de « rhétorique appliquée » leur permettent de développer des compétences en argumentation et les exercent à l’écriture persuasive appropriée à diverses situations.

Aux semestres 5 et 6, la possibilité leur est offerte de faire un stage d’observation active en entreprise, de se sensibiliser à l’enseignement dans le premier degré ou de valoriser un projet personnel (présentation d’un dossier portant sur une activité, un engagement ou des réalisations personnelles). Ils peuvent en outre, s’ils le souhaitent, prolonger leur formation en argumentation et expression (écrite et/ou orale). 

Modules d’ouverture

L’université Paris-Ouest met à disposition de ses étudiants des enseignements transversaux permettant d’acquérir des connaissances et compétences complémentaires à leur formation. Les étudiants d’Humanités bénéficient ainsi des modules suivants :
  • Les Parcours personnalisés « Les Grands Repères » en 1re année : ces cours (à télécharger sur une plate-forme numérique) font le point sur les bases de la culture générale indispensable pour aborder les études universitaires.
  • Les Parcours personnalisés en 2e et 3e années : ces cours (certains à télécharger, d’autres en présentiel) permettent aux étudiants de découvrir chaque année une discipline ou une thématique différente de celles qui constituent le cœur de leur diplôme. Les étudiants d’Humanités peuvent ainsi ajouter à leur parcours une discipline complémentaire (droit, arts du spectacle, culture économique, éthique et société, psychologie, sociologie), l’étude d’une thématique (Europe, histoire des sciences, développement durable), des cours permettant d’accéder à une autre licence en L3 (soit générale : sciences de l’éducation, information-communication, administration publique, soit professionnelles : librairie, bibliothèque) ou encore de préparer les concours de l’enseignement.
  • Les Bonus au diplôme (semestres 1 à 6) : ces modules offrent la possibilité de valider, en plus des 60 crédits ECTS annuels constituant la licence, une activité ou un engagement (langue vivante ou ancienne supplémentaire, stage libre, pratique musicale, sport, engagement solidaire, etc.).

Mis à jour le 19 février 2016